No explain, no complain…Viva la res publica!!

Vendredi 25 février 2011, 20:32

Départ maison 16h30 : je vais chercher ma mère bloquée quelque part en bordure de lagune ébrié…

A peine ai-je fait 50 mètres, qu’un groupe de 4 personnes m’interpelle d’un ton autoritaire:
– Garez-vous! vous devez passer au scanner!!!
C’est quelle affaire de scanner encore ça?? Un peu surprise par l’injonction, je demande poliment :
– euh monsieur pourrais-je savoir qui vous êtes??
Effet de tonnerre immédiat: -Tu veux savoir qui nous sommes pour quoi??? On va casser ta voiture tu vas savoir qui on est!!! Nous ne sommes pas à abobo ici hein!!! Ne fais pas ta maligne et fais toi contrôler…
J’obtempère à contre-cœur en me disant intérieurement que c’est vraiment dommage que le mépris ait pris le dessus dans ce pays…

Quelques petits mètres plus loin: rebelote… Huuuuuum elle est pas belle la vie??

Plus loin: la même chose…
La remarque que je fais c’est qu’à chaque fois il y a un des jeunes qui me sort:
– ééééh la tantie choco (la vieille mère, maman etc…) on fait ça pour vous ooh… faut « sciencer » sur nous!!!
Quoi??? Scien… quoi??? Ooh les gars faut pas abuser là!!! Faites déjà ce que vous pouvez en outrepassant les règles minimales de bienséance, mais n’en rajoutez pas avec du racket!!
Du coup aucune « science » pour ma part…

Après le 6ème barrage, j’aperçois (au niveau de la clôture de la caisse nationale de prévoyance sociale) un corps humain en putréfaction…bien enflé (à la limite de l’explosion), que les badauds courent regarder de plus près… Avec la situation, on a tous fini par être nécrophiles… (A mon retour ce corps aura été déplacé en bordure de route… c’est pour mieux te voir mon cadavre!! Huuum, « codivoire » yako!)

Au 7ème barrage (j’ai les nerfs… suis au niveau du quartier Koweït), lasse de descendre à chaque fois, je lance:
– le coffre est ouvert!
Un des gars prend la mouche pour je ne sais quelle raison et me demande de descendre du véhicule:
– celle là même elle croit quoi!!??? Si tu fais tu vas passer 1 heure ici et puis ya rien!!! On va brûler ta voiture et puis ça va pas aller quelque part!!!
A quelques mètres je vois les débris d’un pare-brise… bah un avant moi a été servi on dirait…
Les mecs ont mis la voiture sens dessus-dessous, ont démonté tous mes sièges (sans les remettre en place ensuite…glurrpssss)…
Suis restée de marbre et ils m’ont laissée partir… C’est l’homme qui a peur sinon ya foye non??? Nous tous on est devenu cabri mort!!!

200 m plus tard 8ème barrage (j’ai plus que les boules là!!)… Un des jeunes « fouilleurs » me regarde d’un air compatissant (mouais…à ce moment là c’est lui le bon dieu qui te donne l’absolution) et crie à un de ses collègues plus loin:
– laisse passer la tantie choco, elle est ivoirienne, elle n’est pas RDR! (!!!???????).
Hein? Comment a t-il pu déduire tout ça?? En me scannant à vu d’oeil???

J’avance, mais je me fais quand même fouiller…Suis une habituée depuis les 7 premiers barrages…

Au 9ème barrage j’ai un fou rire! J’aperçois un jeune qui crie fermement à ses acolytes:
– Eééh vous là on ne prend pas d’argent aux gens hein!!!!
Mais le plus drôle c’est que sur le t-shirt vert qu’il porte fièrement, sont inscrits en lettres dorés: I NEED MORE MONEY AND MORE POWER! Mouais faut savoir ce qu’il veut le gars!! Looool!

10ème barrage: j’ai mon agrégation de personne fouillée… tout me glisse dessus…Mais je ne puis m’empêcher de lancer quelques piques à ceux qui à mes yeux ne représentent point l’ordre et la sécurité qu’ils prétendre préserver… (Ça n’engage que moi)…

J’arrive à retrouver ma chère mère et la préviens déjà que le retour sera super fun… Effectivement les mêmes ingrédients de l’aller nous attendent au retour… avec en plus un gbaka et une voiture brûlés rajoutés au décor…

A un des derniers barrages, un des gars nous dit de partir sans nous contrôler!! Aussitôt, un de ses amis lui crie:
– Ya femme rebelle aussi dè!!!!
OMG!! What’s that hell!???
Et puis faut avoir un peu de jugeote tchê!! Vous aussi, pourquoi quelqu’un mettrait des armes dans son véhicule, dans un contexte où il sait qu’il ya des fouilles systématiques!!??? Tssss! Même le plus con des kamikazes sait qu’il n’a pas intérêt à se trouver dans une situation pareille..
A ce moment là j’ai comme une envie d’imiter notre cher Momo B.!! Et si moi aussi je déclenchais la révolution??? Cap ou pas cap… malheureusement, en ce moment, le seul sacrifice que j’ai pu faire tout courage réuni, c’est celui de mes cheveux….
Allons enfants de la patrieeeeeeeeeeee…euhh… non, pour nous c’est plutôt salut ô terre de…oups… l »espérance est en souffrance là…

Arrivée à la maison: 18h45… Pour un trajet qui en temps normal ferait 45 min maxi A-R, ça m’en a fait un corps complètement ankylosé et une frustration extrême…

Ce que je retiens c’est que la chère « codivoire » va plus que mal, que n’importe qui fait la loi impunément, qu’on se méfie de tout le monde, qu’on s’entretue sans plus rien comprendre…

Et puis alors pourquoi les personnes à pied n’ont pas été fouillées?? La fête aurait été plus complète non???

Et vu qu’à aucun moment les chers fouilleurs n’ont osé décliner leur identité ou leur statut… Je ne sais toujours pas qui ils sont…

Je n’y comprends certainement pas grand chose à la politique de ce cher pays…mais un constat est flagrant: une grosse partie de notre jeunesse à faim!!! Aucun avenir à l’horizon, sont prêts à tout pour garantir leur plat de garba journalier… Même à mépriser leurs frères, leurs sœurs, leurs mères…

Nul guerre n’est juste, mais ayons à l’esprit qu’au delà de nos antagonismes politiques, nous sommes d’abord des frères!

Advertisements

2 réflexions au sujet de « No explain, no complain…Viva la res publica!! »

  1. A la lecture du texte,j’éprouve un sentiment de malaise.Pourtant tout le monde s’évertue à dire que la Cote d’Ivoire est sur de bonnes rails.Etre en vie relève aujourd’hui du miracle…Ah oui,oui…

    • C’est clair qu’être en vie pour nous veut dire beaucoup, vu tout ce qu’on a frôlé…
      Mais la haine des uns et des autres persiste encore…malheureusement dans certains cœurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s