Connais-tu mon beau pays?

Dans les années 80, cela va sans dire, j’étais gamine…

Les premières étapes scolaires, les jeux de marelles et de « temps-passe » avec les copines, l’alloco au goûter de 16h… Un morceau de pain et un œuf (à 25 Fcfa chacun) avec de l’alloco à 50 Fcfa étaient largement suffisant pour rassasier les touts petits, la dévaluation n’existait pas encore, la Côte d’Ivoire était un exemple de réussite africaine. Une fierté dans la sous-région!

En ces temps là, il y avait une émission qui passait sur la radio nationale : « Connais-tu mon beau pays ? ».
Elle débutait toujours par une chanson traditionnelle interprétée par une vielle femme… Ceux qui ont vécu la même « époque » que moi s’en souviennent encore.
Quand il était l’heure de « Connais-tu mon beau pays ? », cela voulait dire que dans quelques minutes, le car pour l’école allait passer et qu’il fallait se dépêcher pour ne pas le rater !!!

Il faut dire qu’on s’en foutait allègrement de « Connais-tu mon beau pays ? » et même les jeudis quand il n’y avait pas cours, personne n’avait de temps à perdre à écouter les histoires des différents peuples du pays ou à comprendre leurs us et coutumes. Les intervenants (chefs de villages et autres) parlaient dans l’une des soixante et quelques ethnies et un chroniqueur traduisait.

Personnellement je préférais écouter Chantal Goya…

Les années ont passé et je me suis de plus en plus rendue compte de mes énormes lacunes culturelles…

Inadmissible d’être aussi ignorante sur mes propres racines !!!

La honte dans l’âme, c’est maintenant que j’aimerais mieux connaitre ce beau pays qui n’a que trop souffert du peu d’intérêt touristique que lui porte ses propres habitants…
Il ne suffit pas de revendiquer son africanité, son ivoirité encore faudrait-il le vivre…

Advertisements

16 réflexions au sujet de « Connais-tu mon beau pays? »

  1. Ahlala cette chanson comme je l’ai détesté !!! l’heure de repartir à l’école !!! et aujourd’hui je donnerai beaucoup pour l’entendre à nouveau.

  2. Effectivement nous devrions tous nous donner les moyens nécessaires à la mise en valeur des richesses culturelles de ce pays… C’est bien de prendre avion pour aller faire du tourisme derrière l’eau, mais ce serait encore meilleure de maitriser son propre territoire avant…

    Pour la chanson, tu te rappelles sur quels pages tu l’as téléchargée? Quel est le titre? Juste « connais-tu mon beau pays? Merci d’avance…

  3. Waooooooooouuuuuuuuuuh MERCI POUR L’EMOTION!!! J’en ai eu la chair de poule à l’écoute!!
    Merci merci merci!!! Comme quoi on peut aimer à la folie ce qu’on a détesté à une époque!!
    Troooop de souvenirs d’enfance!!! Merci merci merci merci merci :))

  4. IL ne suffit pas de revendiquer son africanité,son ivoirité encore faudrait-il le vivre.Dans cette phrase,tout est dit.En plus quant tu es comme moi issue de deux cultures,tu fais comment?papa Martiniquais et maman Ivoirienne.J’avoue que j’ai des carences dans les deux cultures.Mais je fais l’effort de voyager pour esseyer de corriger tous ces manques.J’ai 35 ans.J’ai vécu en Cote d’Ivoire à la belle époque ou personne ne se souciait de savoir qui es du nord,du sud,d’est ou ouest,qui est chrétien ou musulman,qui est bété,baoulé,agni ou dioula,qui est ivoirien ou qui est étranger,qui a voté pour qui,de quel parti est celui là ou celle là.Seules les valeurs humaines comptaient en ce temps là.C’était la PAIX,le pays de l’HOSPITALITE était le vécu d’une Cote d’Ivoire rassemblée avec ce beau brassage culturel qui fait sa force.Famchocolat,tu m’a rendu nostalgique tout à coup.Qui n’aimerait pas revivre l’époque du PREMIER PRESIDENT de FEU FELIX HOUPHOUET BOIGNY,paix à son ame.Tous les Ivoiriens et Ivoiriennes sont AMOUREUX de ce incroyable pays.Votre humour légendaire fait de vous un peuple qui reste toujours debout…

    • Aahhh ca tu l’as dit nostalgie nostalgie. Espérons qu’un jour ce cher pays redevienne comme au bvt (bon vieux temps), quand la solidarité et l’hospitalité voulaient dire quelque chose…

  5. La question que je me posais c’est « mais pourquoi même on mettait toujours la radio aussi à ces heures là ?? » Le pire pour moi c’était le matin avec les annonces de « commodo et incommodo » + Nécrologie qui passaient à la radio. ça me mettait vraiment la boule au ventre parce que j’associais ça à l’heure d’aller à l’école et retrouver le maître méchant là. Et en fait ça saoulait tout le monde. Mais pourquoi on s’infligeait ça? Quand j’ai réfléchi, je me suis souvenue qu’en fait, à cette époque, la télé commençait à 12h pour finir à 13h30. Puis reprendre le soir. Normal qu’on se rabatte sur la radio le reste du temps… On n’avait pas le choix en fait. LOL

    • Lool c’est cela même! Il n’y avait pas grand chose à la télé, le câble n’existait pas, encore moi les téléphones portables et autres internet!!
      C’était un supplice dont nous sommes tous nostalgiques avec le recul!!

      Hééé affaire de la voix de la journaliste qui répétait « Une enquête de commodo et incommodo »…Ouais suis éclatée de rire en ce moment! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s