La mère

Etre mère c’est l’un des désirs les plus précieux de la plupart des femmes…La mère fait jaillir de ses entrailles la vie…

Et du cœur parfois se déverse l’immense amour de la mère stérile à qui la vie fait le cadeau inespéré d’un être de chair à aimer comme s’il était sa chair…

Dès les 1ers pas, la mère nous aide à survivre dans ce monde énigmatique, nos peines étant ses peines, nos joies ses joies…

Puis nous grandissons…Mais la mère a du mal à en prendre conscience: pour elle, nous resterons toujours des petits enfants… Les 1ères révoltes commencent, l’incompréhension de la mère aussi…L’écart s’installe peu à peu…Pourtant la mère toujours est présente, certainement à cause du pacte ombilical…

On évolue…Parfois la mère nous semble un poids…

La mère est têtue: – éééh non maman, ce plat préféré de mon enfance, ça fait des lustres que j’en suis dégoûtée, alors pas besoin que tu me le concoctes chaque fois qu’on se voit!

La mère est souvent chiante, à s’immiscer dans nos affaires qui ne la regardent pas…

La mère croit nous connaitre par cœur, pourtant souvent de nous elle ne sait pas grand chose…

Le temps passe et le fossé se creuse…La mère se sent abandonnée…L’enfant commence à avoir des remords… Il prend conscience qu’elle ne joue que son rôle de mère…

 Il admet alors qu’au delà de tout, elle a toujours été là pour lui, montrant à chaque étape de sa vie une fidélité et un courage infaillibles…

Et là cet enfant se rend compte d’une chose: qu’il a la grâce de l’avoir encore cette mère!!!

Bonne fête à toutes les mères…toutes aussi chiantes soient-elles par moments…nous les aimons de tout notre cœur d’adultes ingrats! 🙂

Et aussi paix aux âmes de toutes ces femmes qui s’en sont allées de l’autre côté de la vie, laissant derrières elles des enfants inconsolables, mais si fiers de les avoir eu comme mères…

(28 mai 2011)

Publicités

Une réflexion au sujet de « La mère »

  1. A toutes les mamans du MONDE,HONNEUR et RESPECT.Une pensée particulière pour les femmes qui souffrent en silence,blessées dans leurs chairs dues aux TRAUMATISMES EMOTIONNELS causés par une stupide GUERRE subie et vécue par la majorité de la population ivoirienne.Aux mamans qui ont aussi perdu leur progéniture,rien de ce que je peux écrire aténuera votre douleur,aucun mot de la langue française pourra décrire ce que vous ressentez au plus profond de votre etre.Dieu seul vous rendra ce que vous avez perdu sur le plan personnel.Que Dieu bénisse nos mamans qui continuent toujours à veiller sur nous meme adultes,l’amour d’une maman pour son enfant n’a pas de limite et vis-et-versa.Aux mamans ivoiriennes,bon COURAGE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s