Les nouvelles conquêtes de Guillaume

Le 12 mars 2012, l’ancien Premier Ministre de la Côte d’Ivoire est devenu le nouveau président de l`Assemblée nationale en remportant 236 sur 249. Rien de surprenant. A ce moment précis, chacun devait reconnaitre que ce monsieur faisait montre de beaucoup de sagesse.

Ce jour là, je me suis dite: « Il est intelligent ce mec!!! Toute chose en son temps dans la vie, et ça il l’a bien compris. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, on ne peut qu’être admiratif face à son parcours! »

Cet article n’a pas pour but de faire l’éloge du nouveau PAN de Côte d’ivoire, mais juste pour partager mon avis sur cet homme que j’observe particulièrement depuis quelques années.
Politiquement parlant, je n’ai pas toujours adhéré à ses actions, mais même avec nos très bons amis, nous avons parfois des divergences qui ne sont pas un frein à l’entente…

Ma rencontre avec Soro Guillaume

Elle a eu lieu un soir d’été devant ma télé. Au menu: une émission de Thierry Ardisson, TOUT LE MONDE EN PARLE. Jusque là, je ne connaissais de ce Soro que ce qui se disait dans les journaux. La situation du pays était délicate, mais malgré toutes les infos que je récoltais, mon idée de cette crise demeurait vague. En réalité, depuis l’épisode de décembre 1999, j’étais restée hermétique à notre politique locale…

Et puis, ce 14 mai 2005, je l’ai entendu parler, celui dont le livre  » Comment je suis devenu rebelle » se vendait sous le manteau au pays, un peu comme de la drogue à écouler en toute discrétion. Il était venu présenter son bouquin paru, le mois d’avant, aux éditions Hachette.

Je m’attendais à quelqu’un au charisme inexistant, qui allait buter sur ses mots.

Ma vision d’alors, de la majorité des opposants africains était de se prévaloir, en gueulant sur tous les toits, d’une idéologie qu’ils maitrisaient mal et ne savaient même pas défendre! Dès qu’un soit-disant « opposant à un de nos régimes » apparaissait dans la sphère internationale, je criais au nombrilisme!

J’en avais longtemps voulu à Senghor de ne nous réduire qu’à la fameuse « émotion nègre », mais j’avais fini par admettre, avec tout ce qui se passait comme guerres en Afrique, qu’il n’avait pas tort. Nous, nègres émotifs, ne savions trouver compromis que dans le sang!

J’ai été étonnée d’être face à un homme tout à son aise mais très concentré sur le but de sa présence. Il n’avait pas du tout l’air intimidé. Il n’était pas venu pour faire du « oui bwana ». Il était là pour interpeller la communauté internationale sur ce qui se passait en Côte d’ivoire et la mettre en garde sur le fait qu’une inaction de sa part, pourrait lui faire porter sur la conscience une autre tragédie dans ce pays, celle là plus terrible, plus proche de l’affaire rwandaise.

Cet homme, ancien séminariste, qui disait ne pas avoir été prêtre du fait de son anticonformisme, a cité Victor Hugo pour illustrer sa conception de la souveraineté:

La dictature ouvre un droit à l’insurrection et la démocratie la referme

J’ai été bluffée par son intervention! En quelques minutes, tout était dit! Ce 14 mai 2005, j’ai perçu Soro Guillaume d’un nouvel œil, et ce regard demeure intact à ce jour…

A la conquête des réseaux sociaux

Image
C’est sans surprise, que j’ai vu, le fraichement Président de l’Assemblée Nationale, rejoindre la twittosphère. Je l’ai « follow » par curiosité, pour comprendre le but de sa présence sur les réseaux sociaux.
Je me suis alors rendue compte que son compte TWITTER avait été créé un an auparavant, le 03 avril 2011 en plein gbangban!
Mais @Bogota, n’avait pas eu le temps de tweeter. Il y avait d’autres urgences, à ce moment là, dans le pays…
Son retour sur Twitter fût très remarqué et pour plus de visibilité, @BOGOTA céda la place à @SOROKGUILLAUME.

Le temps des balbutiements du PAN sur les réseaux sociaux est bien loin! Désormais, entre son blog, ses comptes Facebook et Twitter, les comptes de son service de communication, monsieur le PAN est hyper connecté!

Mon expérience du PAN sur Twitter

  • J’ai suivi @SOROKGUILLAUME, non pas pour lui faire des salamalecs à chaque tweet ou pour chanter ses louanges de guerrier, mais plutôt pour mieux découvrir l’homme. Et j’ai été agréablement surprise par sa disponibilité. Pour moi, les barrières se fixent d’elles mêmes lorsqu’on a une grande ouverture d’esprit. Le PAN l’applique bien. @SOROKGUILLAUME est tellement proche de nous que nous nous donnons nos propres limites quant à cette e-relation. Comme on dit au pays: « les moutons se promènent ensemble mais n’ont pas le même prix!« . On cause bien avec ce PAN, qui a réussi à donner un coup de jeune à notre Assemblée moribonde, mais en vrai, connaisseur connait! RAE (LOL à la sauce @SOROKGUILLAUME = Rires Aux Éclats)!

 

  • Certains n’ont pas compris les règles du jeu et en profitent pour régler leurs comptes (à raison ou à tort?) avec une vulgarité affolante. Ce que j’apprécie dans ces cas là, c’est l’indifférence du grand frère Soro. D’ailleurs, pourquoi se rabaisser à si bas niveau? Lui, garde le cap et se contente de déclarer:

Sur twitter la liberté d’expression est garantie. Il est loisible de porter des critiques. Il faut savoir tirer, même du Négatif le brin de positif et aller de l’avant!

 

  • J’ai découvert l’écriture de M. Soro Guillaume à travers le récit de son récent séjour à Diawala. Une belle plume dont j’ai hâte de lire le prochain roman (si possible non politique). Entre deux tweets je lui ai fait promettre de m’ajouter au nombre des personnes qui recevront les premières dédicaces de « ce roman à venir ». Cher PAN, chose promise, chose due…même dans 5, 10, 20 ans!

 

  • J’ai, en outre, constaté une grande implication du PAN auprès des jeunes. Réceptions à son domicile de Twittos et facebookeurs, parrainage d’évènements, dont le dernier YES12 etc… Vu que le PAN semble si généreux, et si j’en profitais pour lui souffler que les lépreux de l’Institut Raoul Follereau n’ont aucun véhicule à leur disposition pour leur permettre d’aller s’acheter des médicaments en ville? 8kms à pied, ça use des pieds déjà rongés par cette maladie… 

 

  • Une autre chose que j’ai remarquée, c’est que je suis aussi perfectionniste que ce monsieur, mais nous partageons également le même défaut d’être des « faux dociles »! Imaginez donc ma rogne chaque fois que je visite son blog et que je me rends compte qu’il n’a pas pris en compte les observations que je lui avais faites en DM! Même pas 1! RAE! Le comble c’est que j’aurais certainement réagi pareillement. C’est clair que je ne changerai en rien la mise en forme de ce blog sur simple avis de quelqu’un, tant que moi je l’aime tel qu’il est… Par contre, monsieur, je vous saurais gré d’analyser cette dernière observation concernant votre blog: Pour tous les articles, à chaque fois le nombre de partages est le même (ni plus, ni moins): 68 fois sur Facebook, 242 fois sur Twitter et 5 fois sur Google+ . Je sais que vous êtes beaucoup suivis, mais cette « non variation des chiffres » me parait anormale et titille à chaque fois mon esprit maniaque… Je rêve un jour de voir d’autres chiffres s’afficher! RAE!

 

Image

En souhaitant à M. Soro Guillaume, une longue vie dans la E-communauté.

 

NB: Perso je laisse la politique aux politiciens, mais j’essaie, autant que faire se peut, de toujours porter un regard objectif sur ce qui m’entoure.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les nouvelles conquêtes de Guillaume »

  1. Coucou, je respecte ton regard sur Soro Guillaume, mais je m’inscris en faux contre cette partie: »Ce jour là, je me suis dite: “Il est intelligent ce mec!!! Toute chose en son temps dans la vie, et ça il l’a bien compris. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, on ne peut qu’être admiratif face à son parcours!”

    Non, heureusement, on a d’autres choix que d’être admiratif face au parcours de Guillaume Soro.Tout dépend des valeurs auxquelles on croit…

    • Hello Chrys,
      Je respecte aussi ton avis. Merci pour ta contribution. Effectivement, chacun est libre de s’exprimer, et nul n’est obligé d’adhérer à une idée qui ne lui convient pas. Bien heureusement.

      Allez je te souhaite une excellente soirée 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s