TROP DE BRUITS!!!

Au moment où j’écris ces lignes, des funérailles battent leur plein, à coup de chansons de terroir et grands jeux d’orchestre. Il est 5h30 du matin, le dimanche 05 août, et cette grande messe mortuaire dure depuis la veille 19h.

J’ai une migraine pas possible, et tout ce bruit est la dernière chose que j’aurais pu me souhaiter.
Je ne connais pas le défunt et n’ai nullement été informée de l’évènement. Je suis quand même obligée de participer à distance à son dernier hommage et ce, jusqu’à l’aube. Solidarité africaine me dira-t-on ? Contrainte quotidienne répondrais-je.
Relais incessants de veillées funèbres et rassemblements religieux…

5h46. Pendant que les endeuillés font une courte pause, un autre bruit extérieur, plus proche celui-là, m’interpelle. Je jette un coup d’œil par la fenêtre, et j’aperçois la « folle du quartier » entrain de détruire les étals en bois des vendeurs du coin. Rien d’anormal ! Cette femme, qui s’exprime très bien, se cache sous ses haillons et sa tignasse figée pour détruire tout sur son passage (feux tricolores, pots de fleurs, clôtures etc…). Cela fait plusieurs mois qu’on s’accommode de ses agressions verbales et autres actes qui troublent l’ordre public, sans que personne ne s’en plaigne.
Le groupe Garba 50 a déjà donné la raison : « Ici on pisse sur les murs mais ça ne va pas quelque part… »

6h02. La fanfare des gbakas et wôrôs wôrôs, s’est ajoutée à la joyeuse, mais agaçante fête sonore.

Vraiment dur de vivre dans un quartier populaire ! Trop de bruits!

Au moment où je ressens ce ras-le-bol, j’ignore encore que quelque part dans la ville, plus grave se produit, bruits plus mortels s’entendent, bruits d’armes…

Nous sommes à quelques heures de fêter dignement le 52ème anniversaire de notre terre d’ivoire et le désordre veut se faire maître de la situation.
Ma rage déborde, trop de bruits dans la cité ! Cacophonie d’un pays éclopé !

Le silence et la quiétude sont, de plus en plus, denrées rares par chez nous!
Alors comment trouver la concentration dans tout ce brouhaha ?

Un jour que je flânais dans une libraire, j’ai surpris une conversation entre deux hommes devant des présentoirs dédiés aux romans des doyens Isaïe Biton Coulibaly et Régina Yaou. L’un disait à l’autre :
– « ceux là ils ont l’argent, ils habitent dans des grandes villas, au calme, c’est pourquoi ils arrivent à bien se concentrer et écrivent beaucoup. S’ils vivaient dans le bruit comme nous autres, où ils allaient trouver l’inspiration pour tout ça? »

J’ai souris en me disant que ce monsieur n’avait pas totalement tort.

J’ai alors pensé à la citation du chirugien Victor Pauchet : « La concentration est la faculté qui crée les as, les surhommes. »
Pour que nous, ivoiriens arrivions à atteindre ce seuil, il va falloir y mettre du notre. Notre pays a grand besoin d’apaisement. Le tohu-bohu n’a jamais fait avancer.

Trop de bruits en désordre, qui risquent de nous rendre tous fous!
Trop de bruits qui courent, qui veulent nous faire prendre nos jambes à nos cous !
Faisons une grande pause, apprenons à limiter le vacarme, reprenons notre souffle et reconstruisons notre pays dans le calme.

Advertisements

11 réflexions au sujet de « TROP DE BRUITS!!! »

    • Ah ça!! A vraiment devenir dingue!!
      Du bruit de partout, comme si le silence était exclu!
      Des bruits d’armes qui s’entendent par endroits…
      Des bruits aussi de couloirs, qui en ce moment sèment la panique dans les cœurs des ivoiriens qui ne souhaitent pas revivre certains évènements passés…
      TROP DE BRUITS! Y EN A SÉRIEUSEMENT MARRE!

  1. Je compatis à ta souffrance.Au quotidien,ce vacarme incessant doit etre franchement infernal à vivre.Au final,tu entends toutes sortes de bruits INSUPPORTABLES pour tes petites oreilles.Si je comprends bien le CALME est devenu un luxe réservé aux personnes qui ont les moyens de vivre dans les QUARTIERS HUPPES.Les autres doivent malheureusement se contenter du BRUIT! évidemment avec la semaine de la FETE NATIONALE d’INDEPENDANCE,le bruit s’est amplifié. Pour le bruit des habitants,les gens ont tellement pris l’habitude de faire ce qu’ils veulent,quant ils veulent que c’est extremement difficile de leur faire entendre raison.J’imagine qu’ils ne doivent meme plus s’en rendre compte que ça peut déranger les autres.ILs s’en fichent royalement de tout.Les QUARTIERS POPULAIRES comme YOPOUGON ou ADJAME ont cette particularités d’etre des LIEUX de VIES ANIMES et CHAUDS ou la population subit cette ambiance unique.A y regarder de près tous les lieux sont bruyants:salons de coiffures,maquis,bars-restaurants,boites de nuits,cybercafés,magasins,rues et domiciles.Pas facile de trouver la quiétude dans ce contexte.Tu as du mérite d’arriver quant meme à écrire des articles et des poèmes dans ce bruit. Moi,je vis dans un quartier trop calme.Alors je vais en ville pour trouver du bruit de la foule.Sinon je m’ennuie grave.Les individus se connaissent au pays,ils se disent bonjour.C’est plutot convivial. J’aime beaucoup cette chaleur humaine malgré tous ses désagréments vécus.La vie est belle,oui.

    • Disons que le calme appartient aux quartiers TRES huppés, parce que désormais, même les quartiers dits chics ont de plus en plus de zones de vacarmes (cocody, deux plateaux, angré, riviera etc…) entre maquis, bars et autres manifestations…
      A mon avis 80% de notre ville est concernée par le problème.
      Les gens parlent (crient) trop fort, le silence est une anomalie chez nous, il doit donc toujours être comblé… Pfff. Les pauses au boulot tous aussi infernales avec les grands débats à hautes et agacantes voix… Re-pfff et les exemples n’en finiront pas si je veux tous les citer…

      Le bruit dont je parle est plus profond. C’est mon regard sur la nature même de l’ivoirien, sur nos bruits intérieurs, le mal sonore (tintamarre) extérieur dont nous souffrons, notre environnement…également sur le fait qu’on aime se faire peur à gueuler au loup, au lieu de se concentrer sur l’avenir et le bien-être du pays…

  2. Le silence est d’OR comme on dit.Le bruit en COTE d’IVOIRE est devenu aujourd’ui un véritable phénomène de société voire une vraie philosophie de vie pour la majorité des ivoiriens.ILs ne conçoivent plus leur vie sans le bruit.Meme dans le domaine musical,on entend plus de bruits que la voix des artistes ou la musique elle-meme.ILs sont tellement occupés à brailler dans le micro pour nous »casser les oreilles ».Tout le monde danse sur la MUSIQUE FESTIVE présente partout d’ailleurs.Les CHANSONS DOUCES,je n’en entends pas beaucoup dans le répertoire ivoirien.La première catégorie se vent mieux mais au détriment de la qualité musicale,dommage.Toujours certains préfèrent céder à la facilité plutot de se creuser la tete pour écrire des textes qui ont un sens.L’expression connue de tous:FAITES du BRUITS résume bien l’état d’esprit des mélomanes. A la télévision ivoirienne,les ANIMATEURS crient ou parlent fort pour chauffer le public en délire. J’en conclu que dans toutes les couches de la société.C’est la manière d’etre et de penser de l’ivoirien.MISS AYO DELE dit pour le bruit de la population,c’est une question aussi d’éducation. Paradoxalement,les personnes dites bien élevées font aussi du bruits.Ce n’est donc pas uniquement qu’on soit RICHES ou PAUVRES alors.Je suppose que chacun a son idée sur le sujet.Je pense que c’est une façon d’exister.Tout doit se savoir,etre vu ou reconnu.On médiatise tout d’une façon globale pourvu qu’on parle de soit.Ah SACRES IVOIRIENS,le m’a tu-vu encore…

    • Exactement!! Peu à redire!
      C’est tout une mentalité qui se cache derrière ce trouble.
      Ivoirien aime le bruit dans tous les sens du terme!

      Petite anecdote: un jour dans un maquis, une femme était allongée sur un banc entrain de dormir paisiblement pendant que les décibels nous crevaient les tympans.
      Le comble c’est que la dame ouvrait les yeux, chaque fois que le dj baissait le son et se rendormait aussitôt le volume augmenté! J’ai été choquée!!
      Il y a des gens qui trouve le repos uniquement dans le bruit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s