L’Artisanat à l’honneur à Abidjan

Depuis le 24 août 2012, l’Institut français, située dans la commune du Plateau, abrite en ses locaux, la 2ème édition des Journées Internationales de l’Artisanat d’Abidjan.

Je m’y suis donc hâtée afin de déguster de mes yeux, tous ces joyeux faits-main, toute cette culture débordante d’authenticité et de couleurs bien africaines.

Le premier pas dans ce village artisanal est un voyage gratuit dans diverses contrées du berceau de l’humanité.

Le Burkina Faso, bien représenté, m’a fait admirer des bijoux de toutes sortes à des prix imbattables: colliers magnifiques, bracelets, bagues, boucles d’oreilles en perles, cuir, bronze etc…
Les hommes et femmes intègres ont aussi voulu me montrer de quoi étaient capables leurs tisserands, avec une mosaïque d’étoffes de leur terroir. Ils n’ont pas oublié de présenter leur célèbre karité sous toutes les formes (beurre, savon, pommade), leurs mangues séchées (que j’adore, soit dit en passant) et partager avec les visiteurs les bienfaits de leur « soumbala » et de la « morenga » des plantes aux grandes vertus.

J’ai aussi été bluffée par la beauté et la qualité des statues en bronze. Là, par contre, je me suis contentée d’admirer, car le prix de la plupart des œuvres avoisine ou dépasse le million (euh…ils attendrons que mon compte en banque mérite ce type d’acquisition! Lol).

Je suis également tombée en admiration devant le stand du fabricant de jouets en bois et en calebasses (puzzle de l’Afrique, Tortue avec la tête qui bouge etc…)

– Le Togo m’a invité dans son univers des pagnes avec différents modèles de camisoles et robes en pagnes de toutes les couleurs.

L’Afrique étant, par excellence, la terre des mystères, je ne fus point surprise de rencontrer les grands féticheurs, soigneurs de tous maux, décanteurs de toutes situations, venus du Togo et du Bénin.
J’ai adoré leurs stands! Non pas que toutes leurs mixtures m’intéressent (trop méfiante pour me laisser tenter), mais parce que j’aime les écouter parler, en toute discrétion des produits non exposés qui peuvent faire des miracles dans nos vies.

C’est ainsi qu’au Bénin, je me suis retrouvée en plein cours de comment faire pour avoir un homme dans sa vie ou le maintenir:
1. prendre la poudre spéciale dans laquelle ajouter quelques poils pubiens et anaux finement ciselés.
2. cuisiner un bon repas à monsieur, mais ne surtout pas en manger, au risque de tout gâcher!! Ne pas associer la poudre à de la bouillie ou du lait (allons savoir pourquoi?)
3. si les enfants ou d’autres personnes en mangent, ce n’est pas grave! Ça ne fera que renforcer l’amour dans la famille (euuuh des poils??)

D’autres conseils avisés et astuces (dits « secrets de femmes ») ont été proposés, mais j’ai remercié gentiment le « féticheur qui voulait mon bien », en lui disant juste que je n’ai pas le courage de ces choses là. Il m’a répondu: « Madame faut avoir le courage! Si tu ne l’as pas tu n’as rien! ».
Hum j’ai compris mais non merci…

Au Togo, en plus de sa thèse sur la satisfaction de l’éternelle quête féminine (trouver l’homme de sa vie), le gentil guérisseur, de son œil coquin a vanté les effets de son produit phare: le « serre vagin »…Virginité assurée! Huum là encore j’ai beaucoup souri et m’en suis allée bredouille de tout « médicament africain », mais riche de mon imagination fertilisée.

– J’aurais remis mon trophée de « l’originalité » au Nigeria, avec ses paillassons faits de chutes de pagnes recyclés. Fallait vraiment y penser! Leurs bijoux en pagnes ne m’ont pas non plus laissée indifférente.
Les aficionados de movies à la sauce Nollywood n’ont pas été oubliés avec un large choix de CD.

– Cela m’aurait étonné si le Sénégal n’avait pas été présent. Avec une dame qui maîtrise vraiment son affaire, il est difficile d’échapper aux jolis boubous et encens (« Churaï »). Là encore on a droit à un « secret de femme », une poudre à mélanger cette fois dans du lait ou de la bouillie.

– Bien évidemment la Côte d’Ivoire est là avec ses pagnes tissés et les poteries des femmes de la région de Katiola.
Le Niger et la Mauritanie (les mauritaniennes son belles hein) eux aussi proposent des beaux produits de chez eux…

J’en suis ressortie, toute contente de mes achats, imprégnée des senteurs africaines et sure de revenir!

Ces journées s’achèvent le dimanche 02 setembre 2012. Pour tous ceux qui n’y sont pas encore allés, n’hésitez pas: FONCEZ CA VAUT LE COUP!!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques exposants:

Asta Bijoux (ou chez « Madame Petits Prix »), Burkina Faso
Email: zoeomeazeta2002@yahoo.fr

Ouedraogo Philippe (fabricant de jouets), Burkina Faso
Email: philippeouedre@yahoo.fr
Site: http://www.decobf-skyblog.com

Nana Wahab (Artiste Bronzier Modeleur Fondeur), Burkina Faso
Email: wahabonana@yahoo.fr

Alàrà Collections (ethnical Wears etc…), Nigeria
Email: alaracollectionsnigeria@yahoo.com

Advertisements

2 réflexions au sujet de « L’Artisanat à l’honneur à Abidjan »

  1. Une sorte de SALON INTERNATIONAL de l’artisanat MADE COTE d’IVOIRE.La PANAFRICANISTE que je suis ne vois pas d’un très bon oeil que ces JOURNEES se situent à l’INSTITUT FRANCAIS.Un LIEU TYPIQUEMENT IVOIRIEN aurait été pour moi mieux approprié. Tout d’abord,je suis surprise que tu ne débutes pas ta présentation par le stand ivoirien dont tu parles vers la fin.Ne dit-on pas que charité bien ordonnée commence par soit-meme.C’est l’artisanat ivoirien qui m’interesse avant tous les autres,quoi de plus normal.Ce que je déploire, c’est que les artisans en AFRIQUE d’une manière générale ne sont pas toujours respectés,ne sont pas assez valorisés et surtout traités à leur juste valeur.C’est un savoir-faire ancestral qui doit se perpétuer de génération en génération.Les IVOIRIENS eux-memes n’accordent pas d’attention particulière à leur artisanat local.Souvent il faut des ETRANGERS pour leur montrer ces RICHESSES NATIONALES qui méritent aussi d’etre EXPORTEES à l’extérieur pour une visibilité sur le plan international.Les blancs raffolent de toutes cette diversité de différents produits:que ce soit les bijoux en passant par les tissus ou la poterie etc…les noirs eux semblent moins passionnés.J’espère que ces artisans vivent du fruit de leur travail et que tout se vend bien dans le contexte des JOURNEEES PORTES OUVERTES et dans le cadre des MARCHES LOCAUX. Si je pouvais,j’aurais voulu m’associer avec un artisan ivoirien pour vendre ses PRODUITS et ainsi promouvoir en quelque sorte la CULTURE IVOIRIENNE sous toutes ces FORMES sur le MARCHE FRANCAIS.Un TRAVAIL de COORDINATION et d’EQUIPE pour VENDRE l’art ivoirien.

    • Ta première remarque est judicieuse. Moi aussi j’ai tilté sur le lieu de déroulement de ces journées, mais après me suis dite que les organisateurs devaient avoir leurs raisons.

      Pourquoi je ne commence pas par la Côte d’ivoire?
      D’une part, parce que dans le code traditionnel, l’invité est mis à l’honneur avant l’hôte, donc pour ma visite j’ai procédé de la même manière.
      D’autre part, parce qu’aussi bizarre que cela pourrait paraitre, il n’y a pas beaucoup d’exposants de chez nous à ces journées.

      Tu as soulevé le point essentiel: les gens ici (en Côte d’ivoire) ne réalisent pas la valeur de leur richesse. L’artisanat n’a pas grande valeur à nos yeux. On la sous-estime, préférant dans tous les grandes marques venues d’occident. Très dommage…
      Ceux des artisans qui vivent de leur Art ici, sont ceux qui arrivent à vendre leurs produits en occident justement ou aux touristes de passage… Finalement l’homme est un éternel insatisfait qui préfère toujours ce que l’autre possède.

      En tous les cas, ces journées qui se terminent demain reçoivent beaucoup de visiteurs. La plupart des prix étant très abordables, les productions (qui rivalisent en originalité) s’en vont comme des petits pains.

      T’associer avec un artisan ivoirien pour l’aider à promouvoir ses produits en France: pas une mauvaise idée en mode commerce équitable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s