AUJOURD’HUI

Aujourd’hui j’ai flirté avec la mort…
Des choses qui vous surprennent, vous foutant une grande claque à la face!
Dire au revoir à la vie, dans ces conditions, m’aurait fait plus que mal à l’âme, car je me refuse obstinément un départ qui se voudrait stupide!

Aujourd’hui je n’ai pas senti la seconde dont on dit qu’elle est la dernière, où d’aucuns voudraient affirmer qu’on voit sa vie défiler à la vitesse de la lumière…
Pour moi, un signe évident que le grand final ne devait pas si vite se jouer!

Un biscuit de fortune m’a dit:

Aujourd’hui tu dois dire à cette personne que tu l’aimes.

Et je me suis alors rendue compte que ça faisait longtemps que j’avais cessé de m’aimer.

Aujourd’hui j’ai vu inscrite en lettre terne, cette vie que j’oublie parfois de vivre, entre résignation et procrastination.

Aujourd’hui je me dis simplement que beaucoup de choses auront changé demain…

Advertisements

4 réflexions au sujet de « AUJOURD’HUI »

  1. Quant meme dommage qu’il faille froler la mort pour se rendre enfin compte de la valeur de la vie.J’avoue que je trouve que tu as un rapport à toi-meme assez curieux.Depuis le temps que je te lis,c’est difficile de savoir qui tu es vraiment.Un jeu de cache-cache:tu te dévoiles,tu te protèges.Le mot »résignation »ne devrait pas figurer dans le vocabulaire pour une femme si jeune et qui a l’avenir devant elle.Comme si tu dois absolument accepter quelque chose que tu ne désires pas. C’est mon ressenti en tout cas de la façon dont je perçois et je ressens les choses,voilà tout…

  2. Ce n’est pas vraiment qu’il faille se frotter à la mort pour se rendre compte de la valeur de notre vie, mais juste le fait que l’être humain souffrant d’une amnésie naturelle concernant le malheur, certains évènements interviennent régulièrement lui rappelant constamment de prendre conscience des choses essentielles.

    Dire que « j’avais cessé de m’aimer » ne signifie pas que je me déteste, simplement que parfois j’ai tellement mal aimé mon corps en le maltraitant involontairement avec des cargaisons de calories que désormais je me décide à prendre vraiment soin de lui, plus sainement (time to lose weight).

    Ma résignation n’est pas défaitisme, juste l’hésitation à agir quand les choix décisifs s’imposent…Ce qui fait que je remets souvent à plus tard…

    Rassure toi, sista que je ne suis pas plus étrange qu’une jeune femme de mon âge et de mon temps, avec les mêmes contradictions 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s