CHOISISSEZ BIEN VOS CROISADES

Hier, à la librairie, je suis tombée sur un bouquin qui, sans nul doute deviendra un compagnon indispensable.

Il s’agit de « NE VOUS NOYEZ PAS DANS UN VERRE D’EAU » de Richard Carlson. A travers cent conseils, ce livre, que je recommande vivement, nous aide à simplifier notre vie quotidienne par des attitudes simples à adopter.

Je me permets de partager avec vous le 30ème conseil:

CHOISISSEZ BIEN VOS CROISADESCent conseils pour vous simplifier la vie!

A chaque coin de rue ou presque, la vie nous offre une nouvelle occasion de choisir entre « faire tout un fromage » ou bien « laisser tomber » (parce que cela n’a aucune importance). Si vous renoncez aux croisades inutiles, vous serez beaucoup plus vaillant pour remporter celles qui comptent vraiment!

Bien sûr, à l’occasion, vous aurez envie ou besoin de tiquer, de vous récrier ou même de ruer dans les brancards pour défendre vos positions. Mais trop de gens tiquent, se récrient ou ruent dans les brancards pour des détails insignifiants!
Vaut-il vraiment la peine de transformer son existence en un champ de bataille permanent pour du menu fretin? C’est courir le risque d’accumuler les rancœurs et de perdre de vue l’essentiel.

Le plus petit contretemps prend fatalement les proportions d’une catastrophe pour peu que vous vous soyez mis en tête (consciemment ou pas) que tout devait marcher sur des roulettes et selon vos désirs. S’enfermer dans un tel schéma mental, c’est s’infliger une ordonnance pour le malheur et l’insatisfaction.

La vie est rarement telle qu’on la voudrait. Et les gens ne réagissent pas souvent comme on le souhaiterait. Il y a des tas de choses sur cette terre que nous aimons et d’autres qui nous rebutent ou nous chagrinent. Il y aura toujours des mauvais coucheurs pour vous mettre des bâtons dans les roues et des lacets qui craqueront au mauvais moment.
Si vous avez l’intention de lutter contre ce principe même de la vie, vous risquez de passer toute votre existence les armes à la main!

Mieux vaut décider tout de suite quelles batailles valent la peine d’être livrées et quels combats ne justifient pas le déclenchement des hostilités.

Si votre but dans l’existence n’est pas la perfection absolue mais une vie relativement dépourvue de stress, vous vous apercevrez que la plupart des conflits vous éloignent de votre aspiration au calme.
Est-il donc si important de prouver à votre épouse que vous avez raison et qu’elle a tort? De vous fâcher avec quelqu’un parce qu’il a commis une simple boulette? Est-ce que le choix du restaurant ou du film de ce soir vaut une dispute? Une égratignure sur votre voiture est-elle un casus belli digne d’une action en justice? Le fait que le voisin refuse obstinément de garer sa voiture ailleurs que sous vos fenêtres mérite-t-il de devenir un sujet de débat à l’heure de vos repas de famille?

Et pourtant voilà le genre de guerres que certains d’entre nous livrent à longueur d’existence!

Et vous? Comment choisissez-vous vos croisades?
Dressez-en la liste. Si elle ressemble à la mienne il y a quelques années, vous avez peut-être besoin de reclasser vos priorités…

Pour se simplifier la vie, il convient d’éviter les déclarations de guerres intempestives. Un beau jour, vous découvriez avec surprise que vous ne ressentez presque plus jamais le besoin de vous battre…

Richard Carlson

ALORS CHERS AMIS, VOUS SENTEZ-VOUS PRÊTS A RECLASSER VOS PRIORITÉS? MOI, OUI!!!

Publicités

5 réflexions au sujet de « CHOISISSEZ BIEN VOS CROISADES »

  1. C’est un vrai sujet philosophique que tu nous proposes aujourd’ui.Qui a eu la vie dont il reve,qui a eu l’homme ou la femme voulu,qui exerce le métier qui lui convient,qui s’entoure des bonnes personnes:des éléments qui déclenchent des frustrations et des rancueurs contre nous-memes. Oui,je vais tenter de reclasser mes priorités.Déterminer ce qui est insignifiant ou essentiel,n’est pas toujours évident.Ce qui me semble important ne l’est pas forcément pour l’autre.Je comprends malgré tout la démarche de l’auteur qui veut nous simplifier l’existence.Mais peut-on pour autant oculter notre realité quotidienne et ainsi éviter de parler des sujets qui fachent?que peut-on obtenir en ne se battant pas tous les jours dans la vie?je reste un peu sceptique sur cette méthode utilisée.J’essaie pour voir ce que ça donne sur la durée.Je te donne des NOUVELLES par la suite. Je crois pour ma part que c’est le comportement des uns et des autres qui provoquent des réactions inattendues.La priorité de certains est de ne parler que d’eux à longueur de journée sans limite…tienne-t’il compte de l’avis d’autrui,de l’environnement qui les entoure ou des sensibilités particulières.Combien de blogueurs sont à l’écoute de leurs visiteurs.TRES TRES peu.

    • Ton analyse est assez juste, mais je promets que lorsque tu prends la vie sous l’angle de la non prise de tête pour des broutilles, tu te sens léger.
      Il m’est déjà arrivé d’utiliser ce type de méthode et j’avoue que chaque fois que j’ai pu garder mon sang-froid face à une situation où en temps normal j’aurais explosé de rage, je ressens une énorme paix du cœur…
      Dans tous les cas, tout ceci découle d’un travail quotidien sur soi à faire. Même le comportement désagréable des autres finit par paraitre dérisoires.
      J’attends donc de tes nouvelles sur l’expérience que tu vas tenter. Bon courage! Bizz

  2. Merci pour ce bel article. L’énergie est trop précieuse pour la gaspiller dans les petites guéguerres quotidiennes. Et l’acceptation de ce que nous ne pouvons pas changer, une sagesse fort ancienne.
    Rétablir l’ordre de ses priorité est essentiel et s’appliquer à changer mais toujours en commençant par soi… L’autre est quasiment toujours le miroir de ce que nous devrions changer en nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s