Femmes d’ici et d’ailleurs, mêmes combats

Aujourd’hui, 21 novembre 2012, la loi ivoirienne sur le mariage vient de connaitre une révolution en intégrant en ses articles 58, 59, 60 et 67 des notions fortes d’égalité entre les conjoints, dans la direction morale et matérielle de la famille, la contribution aux charges du ménage, le choix du domicile conjugale et l’exercice de leurs activités professionnelles.

Les femmes légalement égales à leurs conjoints? Une opportunité pour les couples qui sauront appliquer les textes dans l’amour, l’harmonie et la complémentarité, sans vouloir à tout prix se lancer dans des conflits de supériorité constants…

Mais, à bien réfléchir il n’y a pas que les femmes mariées dans la vie et malheureusement beaucoup de droits de la femme demeurent bafoués de part le monde. Violences physiques et psychologiques sont ainsi le lot quotidien de femmes muettes face à leur propre détresse…

QUE DE MAUX DE FEMMES!!! Que de silences criards!

Viol, coups, excision, injure, harcèlement moral, séquestration, mariage forcé…autant de mots qui expriment ces douleurs de femmes qu’on fait semblant d’ignorer… Souvent par impuissance… Pourtant il nous faut agir pour ne pas que ces ignominies perdurent!

Du nord au sud de notre globe terrestre, d’est en ouest, toutes les femmes sont concernées, toutes classes sociales confondues… Avec la honte comme manteau, la plupart du temps, elles ne disent mot, subissent encore et encore…jusqu’à ce qu’un jour une main providentielle se penche vers elles et les libère… Mais toutes n’ont pas cette chance… Et certaines s’éteignent anonymement dans leurs meurtrissures…

Tout ceci m’amène à parler de Janique CAGIN, une artiste peintre formidable que j’ai découverte un jour que je cherchais une illustration pour un de mes poèmes traitant des douleurs de femmes: JEUX DE MAUX. J’ai eu le coup de foudre en voyant un de ses tableaux, qui collait à merveille à mon texte… Je pris le soin de renommé l’image en indiquant clairement le nom de l’auteur… Par contre je commis la maladresse de ne pas demander la permission à l’auteure de l’utiliser (ouille le copyright!!!).

Et c’est comme ça que le samedi dernier, je reçus une sacrée douche froide en lisant le commentaire de Mme CAGIN sur mon blog, qui revendiquait son droit d’auteur et par conséquent le retrait de l’illustration! Je me suis confondue en excuses et à travers nos échanges, la peintre a compris que mon intention n’était pas mauvaise et m’a donné sa permission de remettre l’image. Par principe je ne l’ai pas fait, mais je lui ai dit que je l’utiliserais juste pour faire un clin d’œil à notre rencontre crispée et surtout pour parler de l’association qu’elle dirige, ARTEMOTIONS, qui lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

En fin de compte, que nous soyons d’ici ou d’ailleurs, nos souffrances de femmes sont les mêmes.

Merci à Janice CAGIN pour son initiative fort louable.

Il est peut-être temps pour moi aussi d’œuvrer, à ma manière, dans le même sens…

Billie dit NON

« Billie dit NON ». Toile effectuée en acrylique et vernis, 70cm X 90 cm. Image utilisée avec la permission de Janique CAGIN

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Femmes d’ici et d’ailleurs, mêmes combats »

  1. Tu as raison, tant de violences insupportables, tant de combats qui sont encore à mener, ensemble, de préférence. Oui, ce tableau exprime beaucoup de souffrance, merci à Mme Janique CAGIN d’avoir accordé la permission de le publier.
    Et merci à toi, de continuer à remuer les consciences.

  2. Le mariage n’est quant meme pas une fin en soi.Je ne suis pas mariée,je m’en porte pas plus mal d’ailleurs.J’ai l’impression que c’est une obcession chez mes soeurs ivoiriennes à vouloir se caser à tout prix à n’importe qui et n’importe comment.Personne ne prend le temps de se connaitre et de se préparer à la vie de couple.Je la compare à un SAUT dans le vide sans parachute en quelque sorte.Tout le monde en sort transformé positivement ou négativement.Chacun vit à sa façon son expérience unique dans sa vie de femme.Je me suis toujours demandée comment se fait-il que toutes ces femmes toutes origines confondues se laissent maltraiter,piétiner,humilier,gifler,battre et blesser dans leurs dignités de femmes sans dire mot.C’est dans le domaine de l’amour en particulier le couple que la femme doit à mon avis redoubler d’effort et s’affirmer en tant que telle. Le combat des femmes sera long,pénible et difficile à la fois.Nous y arriverons pas à pas à condition d’etre unies TOUS ENSEMBLES.Pour passer du statut de la femme SOUMISE à la FEMME EMANCIPEE,il y a beaucoup d’étapes à franchir.Dans le contexte actuel,cette nouvelle loi sur la condition de la femme ivoirienne est-elle adaptée?l’avenir nous le dira par la suite…MONTE une ASSOCIATION ou un COLLECTIF de FEMMES,Mélissa.Tu as un si joli prénom.Je t’encourage à poursuivre ta lutte sur le terrain avec tes soeurs.FEMMES d’ici et d’ailleurs,un thème dédiée à la plus belle créature que Dieu ait créé sur TERRE.Que vaut un MONDE sans FEMMES.Je n’ose l’imaginer.P.S.il faut qu’on bosse toutes les deux un de ces jours.

    • Je pense que le mariage est une obsession de femmes en général, peu importe leurs origines. Mais, comme dans tout, il y a des exceptions et certaines ne jurent pas que par cette institution, ce qui ne les empêche pas de vivre de façon épanouie…
      Concernant les violences sur les femmes, des tas de raisons peuvent être apportées (comme tu l’as dit parfois les gens se connaissent peu etc….), mais en général ce sont des situations non prévues à l’avance, sinon il n’y aurait pas autant de femmes souffrant de violences… L’amour qui rend aveugle, l’ignorance, la naïveté, la contrainte, les pressions familiales…. Trop de choses peuvent causer ces drames… Ces femmes ne se laissent pas maltraiter….elles subissent surtout, car le plus souvent elles sont entrainées dans un schéma d’exclusion, qui les oblige à rompre tout contact avec l’extérieur, les laissant à la merci de leurs bourreaux…

      Pour moi, la nouvelle est adaptée, du fait que les données changent et qu’on doit faire avec…Au fur et à mesure, les plus réticents s’adapteront…

      Une association? Je n’en sais trop rien encore. Mais comme je l’ai dit, j’essayerai à ma manière de m’investir pour la cause.

      Pour ce qui est de bosser ensemble, envoies moi un mail quand t’es ready. Biz

  3. Bonjour !

    Alors là, je ne peux plus dire que ma toile n’est pas accompagnée de mon nom !!!! (rires)
    Je te remercie et suis fière qu’elle serve pour parler de la cause des Femmes. Dans quelque partie du monde que ce soit, la femme demeure encore loin d’être légale de l’Homme et pourtant, celui ci ne serait aps mis au monde sans Elle. Je crois qu’avnt de parler de sexe, on devrait parler d’être humain. Avoir tous un regard envers un autre être humain, et non aps un homme ou une femme. De même pour les gens handicapés ou malades..avant de juger une enveloppe, on devrait apprendre à écouter et voir ce qu’il y a à l’intérieur du coeur….

    Je te remercie et suis ravie de cet échange avec toi. Nous sommes tous dans nos croyances, nos révoltes, nos agacements…mais aprfois, en s’expliquant les choses simplement comme nous l’avons fait, nous découvrons que nous ne sommes pas si différents dans nos volontés humaines , à défendre le droit de chacune, chacun à vouloir être libre, égale, heureuse.

    Toutes mes amitiés sincères.

    Janique.

    • Bonsoir,

      Eh oui, cette fois j’ai tenu à mettre tous les détails que tu m’avais communiqués. Comme on dit chez nous « palabre n’est pas bon! » (Lool)

      Effectivement les femmes ont fort à faire pour être considérées à leur juste valeur, en tant qu’êtres humains à part entière, avec leurs forces et leurs faiblesses.

      Tout comme toi, je pense que notre perception ne doit pas se limiter au sexe ou aux aptitudes et inaptitudes… Pour mieux se connaitre et comprendre l’autre, ce type de barrières doit être levé….
      Pour le coup toutes les deux avons bien réussi à aller au delà d’une friction apparente. Je m’en réjouis fortement et te remercie encore pour ta compréhension.

      Quelque chose me dit que ce n’est pas la dernière fois qu’on échange…

      Je te souhaite une superbe soirée.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s