MÈRE SUR COMMANDE

Le 10 mai 2013, à la stupéfaction générale, nous apprenions la découverte au Nigéria, d’une maison dans laquelle 17 jeunes femmes âgées de 14 à 17 ans étaient séquestrées pour être fécondées par un même homme, leurs bébés étant destinés à la vente. Scandaleux !

Cette maison que tout le voisinage prenait pour un orphelinat, était en réalité le lieu d’une activité illicite (la gestation pour autrui n’étant pas prévue dans les textes de lois du pays) qu’on traduirait d’inhumaine, parce qu’il s’agit de violences caractérisées sur des personnes mineures. Tant pis donc pour les éventuelles clientes qui languissaient d’entrer en possession de leurs nouveaux « biens ».

Si cette histoire est choquante, nul n’ignore l’existence de la GPA (gestation pour autrui)… (LA SUITE SUR http://www.famchocolat.com)

Bon weekend.

Émue par le Jazz

Deux ans déjà que la BICICI gratifie la population abidjanaise d’une série de spectacles de jazz, sur plusieurs jours, dénommée « Emoi du Jazz ».

Étant très sensible à cette musique et ayant assistée l’année dernière à des performances remarquables, il était évident que je sois de la partie pour la deuxième édition (merci d’ailleurs à Mme K., mon fournisseur officiel de cartes d’invitations)…

(La suite sur http://www.famchocolat.com)

Vous avez dit danse contemporaine???

Vendredi 24 Mai, au Goethe-Institut Côte d’Ivoire, nous sommes au 3ème jour du Festival International de Danse Contemporaine et de la Scénographie d’Abidjan.

Au programme:

19h30 : La compagnie tchadienne Sabot du vent avec une représentation nommée « Défunt ».

20h00 : « Starting Point 3 » dansé par le duo Felix Bürkle et Hema Sundari Vellaluru, originaires d’Allemagne et d’Inde.

21h00 : Une performance de la compagnie N’Soleh de Côte d’Ivoire.

MON CONSTAT :
Je ne comprends toujours pas pourquoi l’Art contemporain, en général, se veut aussi inaccessible aux pauvres contemporains que nous sommes!

(La suite sur http://www.famchocolat.com)

PLANS D’ASSAINISSEMENT

Pendant que nos forêts commencent enfin à être nettoyées de la vermine qui s’y était installée de force, deux autres dispositions méritent également notre meilleur d’attention. Il s’agit de l’adoption du projet de loi sur la cybercriminalité et la protection des données personnelles, ainsi que le projet de décret concernant l’interdiction de la production, l’importation, la commercialisation, la détention et l’utilisation des sachets plastiques.

La suite sur http://www.famchocolat.com