Ma vie de rat à l’allocodrome de cocody

Mon nom c’est Jeannot Lerat. Je vis à cocody, l’un des quartiers les plus chic d’Abidjan… C’est ce que les humains disent, parce que personnellement je ne vois pas sur quoi ils se basent pour se donner cette classification 5 étoiles.

Chaque jour que Dieu fait, les gens auto-proclamés « chocos » (= in, branchés etc…) accourent dans ma maison pour troubler ma quiétude et celle de ma famille. Mais comme nous ne sommes pas compliqués et que nous préférons la paix à la guerre, nous avons établi un système de cohabitation qui semble bien arranger ces humains: chacun fait comme s’il ne voit pas son camarade et la vie continue…

(…)

La suite sur http://www.famchocolat.com/ma-vie-de-rat-a-lallocodrome-de-cocody/

Serayah-Morhyelle: une affaire de boucan avec Jésus!

Connaissez-vous Seryah-Morhyelle??? Moi non…du moins jusqu’à cette semaine où j’ai entendu parler de cette chantre évangéliste qui se fait aussi appeler « La boucantière de JESUS! ».

Vendredi 28/06/2013, 19h45: sur insistance d’un « ami qui nous veut du bien », qui nous a offert des places VIP+ pour son concert live (20.000Fcfa quand même hein), mon amie Mimi et moi nous rendons sur les lieux. En avance d’un quart d’heure, nous constatons que nous ne sommes que les 2 et 3ème personne arrivées! Hum ça promet!

(…)

La suite sur http://www.famchocolat.com/serayah-morhyelle-une-affaire-de-boucan-avec-jesus/

 

Bousso Dramé refuse le visa de la France: mon avis sur sa lettre d’indignation!

Depuis hier, tous les réseaux sociaux sont en ébullition à cause de l’histoire de la sénégalaise Bousso Dramé qui avec « bravoure » a refusé le visa de la France après avoir été lauréate d’un concours d’orthographe…
Ayant été taguée sur un lien, je me suis décidée à aller lire « la fameuse lettre » adressée par la jeune femme au Consul et au Président de l’institut français du Sénégal…

 

(La suite sur http://www.famchocolat.com)

Bousso Dramé refuse le visa de la France: mon avis sur sa lettre d’indignation!

QU’ON M’EXPLIQUE LE PANAFRICANISME

Les Afriques indépendantes sont, dans leur grande majorité, cinquantenaires. Amen amen, le temps des colonies est bien loin ! Mais pouvons-nous nous réjouir des chemins tortueux parcourus depuis les années 60 ? Des mirages de prospérité devenus naufrages purs et simples ?

Depuis plusieurs semaines, le panafricanisme est à l’honneur dans les journaux. Cela est tout à fait normal, puisque qu’il y a cinquante ans, en 1963, naissait l’OUA, organisation ayant pour objectif de promouvoir l’unité et la solidarité des États africains et d’être la voix collective du continent africain.  On aurait alors pu croire qu’elle réussirait à faire de l’Afrique, ce que feu GG Vickey qualifiait avec son peu de réalisme de « beau pays où le soleil brille tous les jours ». Mais de l’OUA  à l’UA (Union Africaine), il n’en a rien été! En fait de soleil, nous avons eu droit, en cinq décennies, à des pluies de conflits avec les régimes dictatoriaux qui vont avec…

 

(La suite sur http://www.famchocolat.com)

 

Lancement de la 3ème édition du concours photo AFD : « Terre de Femmes »

Les femmes, véritables moteurs du développement

Depuis le 3 juin, l’Agence Française de Développement (AFD) poursuit sa collaboration avec l’image, en lançant la troisième édition du concours photo Objectif Développement – AFD, sur le thème « Terre de femmes ».

En 2013, avec « Terre de femmes », l’AFD remet la femme au centre des questions majeures de développement et lance un défi artistique aux participants en leur proposant de montrer le rôle de la femme dans un environnement en plein développement, en un ou plusieurs clichés.

Ce concours est ouvert du 3 juin au 26 juillet 2013 en ligne sur le site Objectif développement. Ce site ludique permet d’expliquer les enjeux du développement à un large public : Objectif-développement.fr

 

(La suite sur http://www.famchocolat.com)

 

Yehni Djidji ou l’ivresse des lettres

J’ai entendu parlé de cette fille en 2011 alors qu’elle venait de recevoir le prix de la meilleure blogueuse ivoirienne.Par curiosité, j’ai commencé à suivre son blog sur blogspot et j’ai compris l’engouement autour de sa personne. Les sujets étaient bien traités et touchaient facilement la plupart des ivoiriens.

Nos rapports (inexistants) en sont restés là jusqu’au 14 janvier 2012 à 10h32, où j’ai reçu un commentaire sur mon blog signé Yehni qui disait: (…)

La suite sur http://www.famchocolat.com